Le Crédit renouvelable


Qu’est-ce que le crédit renouvelable ?

Appelé également crédit permanent ou crédit revolving, le crédit renouvelable est une certaine somme d’argent mise à la disposition d’un client d’un établissement financier de manière permanente. Il s’agit donc d’un compte ouvert au nom du client auprès de la société d’emprunt. Sur ce compte, l’emprunteur dispose d’une somme d’argent qu’il peut utiliser pour faire des achats. C’est comme un crédit à la consommation mais qui possède une formule un peu particulière. Le crédit renouvelable est le plus souvent assorti d’une carte de crédit. Pour le commerce, il existe un réseau qui reconnaît et accepte l’utilisation de cette carte. De ce fait, l’emprunteur dispose comme bon lui semble de la somme mise à son crédit, sans justification. Le crédit renouvelable se distingue également par le fait qu’il se renouvelle automatiquement au fur et à mesure que les remboursements sont effectués. Ainsi, tant que le remboursement du crédit...se déroule sans encombre, l’emprunteur continue de disposer dans son compte d’une somme d’argent qu’il peut utiliser à tout moment.

Le fonctionnement du crédit renouvelable

De manière très simple, le fonctionnement du crédit permanent s’explique par la mise à disposition d’une certaine somme d’argent appelée « réserve ». En remboursant cet emprunt mensuellement, l’emprunteur voit son crédit se renouveler. Ce type de crédit peut se pratiquer de deux différentes façons : soit par la ligne de crédit, c’est-à-dire que l’emprunteur utilise le fonds qui lui a été accordé par chèque ou bien par virement, soit par la carte de crédit, c’est-à-dire qu’une carte bancaire est octroyée avec le crédit et l’emprunteur se sert de cette carte pour payer ses achats. Pour le montant accordé, c’est le banquier qui calcule le plafond de la somme à laquelle l’emprunteur peut accéder et ce, en fonction de divers paramètres tels que : les autres crédits déjà contractés, le taux d’endettement, l’estimation de la durée du temps restant à vivre de l’emprunteur, etc… Toutefois, selon la loi, le montant maximal qu’un établissement financier peut accorder s’élève à 21 500 euros. Quant au contrat, celui-ci dure une année avec tacite reconduction. Par ailleurs, l’établissement financier a l’obligation de proposer un renouvellement du contrat à trois mois, en jours calendaires, avant la fin de celui-ci. Il est à savoir qu’un crédit octroyé, totalement remboursé, et inutilisé par son acquéreur au cours d’une période de trois ans, est automatiquement résilié.

Quels sont ses incidences ?

Le crédit renouvelable est un crédit particulier qui présente à la fois des avantages et des inconvénients. De par son fonctionnement, le crédit renouvelable est très souple et exige moins de formalités. Par ailleurs, la loi prévoit à son effet des facilités de remboursements qui peuvent s’effectuer soit par anticipation, soit de façon partielle ou totale. Son remboursement peut se faire à n’importe quel moment et n’entraîne aucune pénalité. Grâce à sa formule attrayante, ce type de crédit connaît un grand succès. Les établissements financiers étudient de nombreuses demandes pour le crédit renouvelable. Les emprunteurs bénéficient ainsi de tous les avantages qui accompagnent le crédit permanent. Ce sont notamment : la possibilité de jouir à chaque fois de la réserve malgré que le crédit n’ait pas été remboursé en totalité, la gratuité de la somme empruntée si on n’y touche pas, la possibilité d’acheter et de consommer directement les biens que l’on souhaite acquérir. Toutefois, même avec tous les avantages que le crédit renouvelable présente, ce dernier n’est pas à l’abri des critiques. Beaucoup de consommateurs voient dans le crédit revolving la cause du surendettement des ménages puisque le crédit permanent peut pousser à une surconsommation. Ainsi, il est vivement conseillé de gérer son compte convenablement pour ne pas tomber dans la démesure.

Les taux d’intérêts du crédit permanent sont élevés

Le crédit renouvelable coûte cher pour l’emprunteur car les taux qui lui sont affectés sont élevés. En général, ceux-ci se situent entre 16 et 22 %, presque proches du taux d’usure. Le calcul du taux effectif global ou TEG se fait sur la base de la somme que l’emprunteur reste à devoir à la fin de chaque mois. Par ailleurs, il existe de nombreux frais à payer à la société de crédit, entre autres : les frais d’envois, les frais de tenue de compte, les frais de prélèvements, etc… Les remboursements effectués servent avant tout à payer ses frais avant de servir de rétribution du capital emprunté. De ce fait, la part du capital remboursé est le plus souvent très faible et la durée du remboursement très longue. Ainsi, ce sont les taux d’intérêts élevés qui constituent l’inconvénient majeur du crédit renouvelable.