La Chine, un pays à double vitesse



Avec un taux de croissance annuel dépassant les 11 %,... la Chine représente le pays le plus dynamique au monde.Cependant, toute la Chine n’évolue pas au même rythme. Entre avantages et inconvénients, la Chine devra surmonter bien des épreuves pour qu’une unité économique puisse se créer au sein de l’ensemble du pays.

Demandez à n’importe quelle personne la question suivante:  » Qui sera le pays le plus puissant dans les années à venir? » la réponse la plus courante est « sans aucun doute la Chine! ».

En effet, à l’heure actuelle il est impossible de passer à côté du fameux « made in China ». Ordinateurs et autres téléphones portables regorgent de composants fabriqués en Chine et nous n’évoquons là même pas le textile chinois qui détient un monopole total dans les produits bas de gamme.

hong kong la nuit
Photo sous Licence Creative Commons par Steve Webel

La clé de ce succès est liée bien évidemment à une main d’oeuvre très bon marché mais aussi à une grande capacité d’adaptation aux nouvelles technologies. Rappelons que la Chine représente à elle seule le premier foyer mondial avec 1,3 milliards d’habitants.

Ceci n’est plus un secret pour personne son besoin en énergie, est donc colossale, c’est pour ces raisons que la Chine a investi ces dernières années en Afrique ( l’Algérie, Angola…) et chez ses voisins au Kazhakstan (des énormes pipe lines injectent désormais directement du pétrole en Chine).

Avec la politique de l’enfant unique, la Chine est un pays qui vieillit vite. Le problème des retraites risque alors de devenir un souci pour les chinois dans les années à venir.

De plus, cette politique favorise la naissance des garçons car les chinois estiment qu’un garçon sera plus à même de prendre en charge sa famille, et, pour les « malchanceux » ayant une fille, la clé de la réussite pour la future jeune fille est de quitter la campagne pour la ville afin qu’elle puisse se marier avec une personne ayant un meilleur salaire qu’un habitant travaillant la terre.

Une question s’impose alors à nous: Qui reprendra les fermes ou les champs des paysans qui seront restés celibataires lorsque ces derniers vieilliront ? Qui alimentera la Chine de demain?

En conclusion, nous pouvons dire que la Chine est en train de connaitre ce que la France à vécu dans sa période d’aprés guerre : « les trentes glorieuses ».Une forte croissance dans un pays fait toujours accroître les disparités mais il est important que le gouvernement chinois puisse diminuer du mieux possible ces disparités ainsi que de créer un véritable système de retraite. En tous cas, ce pays communiste interprète le capitalisme avec un art qui ferait certainement froid dans le dos de Marx…

Commentaires

4 Reponses a “La Chine, un pays à double vitesse”

  1. Serge Baillargeon le février 3rd, 2008 0:29

    C’est une vision très ethnocentriste (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethnocentrisme) que de comparer la situation de la Chine actuelle à celle qui prévalait en France lors des trente glorieuses. La Chine n’est pas une « France bis » et encore moins un « pays d’occident en retard », c’est un autre pays avec sa culture, son histoire et son fonctionnement propre.

    A la question « Qui reprendra les fermes ou les champs des paysans qui seront restés célibataires lorsque ces derniers vieilliront ? » je répondrai simplement: Les machines, qu’ils soient en Chine ou ailleurs. De toutes façon, l’avenir de la Chine n’est certainement pas dans l’agriculture de subsistance et la terrible exode rurale qui sévit en Chine actuellement en est la preuve.

    Pour ce qui est des retraites chinoises, elles pourront être financer directement en dollars US car je crois que la banque de Chine en a pas mal en réserve au vu de l’excédent commercial du pays…

  2. yossi bobo le février 15th, 2008 19:30

    Merci pour ta remarque, elle est pertinente et je souhaite y répondre.
    Tout d’abord j’ai utilisé le terme de « trente glorieuses » non pas parce que j’ai une vision ethnocentrique mais parce que je voulais prendre un exemple pertinent et évocateur pour tous nos lecteurs.
    Nous sommes tous les deux d accords que la Chine n’a absolument rien à voir avec la France.
    Cependant, chaque pays connait des phases de croissance et des phases de récession.
    C’est exactement là où je voulais en venir dans cet article.
    En ce qui concerne l’agriculture, l’exemple pris était pour montrer que dans quelques années, la Chine allait avoir énormément besoin de l’étranger( ce qui économiquement est dangereux pour eux), mais surtout, ce que j’ai voulu montré dans l’article c’est le sentiment d’un manque de cohésion et d’égalité entre chaque région de la Chine.
    Voila pourquoi j’ai intitulé cet article « la Chine, un pays à double vitesse ».

  3. Tenzin le mars 13th, 2008 21:47

    Un pays a deux vitesses seulement?Une au pouvoir celle de l’argent et l’autre qu’on peut voir quand on s’y trouve celle qui souffre!
    Mais j’aimerais bien plus qu’avant la croissance de ce pays on s’intéresse aux souffrances subies par son peuple qui subi une dictature depuis 1949 et toujours cette même dictature qui au Tibet applique un politique colonialiste qui rappelle celle des européens en Afrique avec des méthodes plus important et plus répressive!Quand au poids internationale de la Chine qui bloque de nombreuses pays subissant des dictatures à travers le monde on se croirait retourner pendant la guerre froide…
    Au lieu de parler de croissance de 11%, parlons de la réalité de ce pays pas de sa minorité, je vous en prie!

  4. basile le septembre 9th, 2008 21:08

    je pense que dans cette rubrique il manque des donnees telques la dictature en chine.
    ce qui me pousse a dire cela c’est que dans le site google,j’ai fais une recherche sur la dictature et je suis tombe sur ce site qui en effet n’a aucun rapport avec la dictature pourquoi dont ce site a ete mentionne dans les Resultats de ma recheche? eclairez moi s’il vous plais
    merci

Vous avez quelque chose a dire?