Les murs ne règlent pas les problèmes



La décision américaine de construire des murs à Bagdad entre les quartiers Sunites et Chiites m’exaspère. Encore des murs ? Mais c’est tellement révolu comme façon de faire. Vous qui étiez si content lors de la chute du mur de Berlin ? N’avez vous rien compris ? Il semblerait que non encore une fois et cela est plus que dommage.

Murs israéliens

Je ne m’attarderai pas trop sur les murs israéliens au sein du territoire palestinien.
Je ne veux pas paraître partisan, mais je trouve sincèrement que de sectionner les territoires palestiniens en y installant des murs d’une hauteur plus qu’inutile ne sert absolument pas leur cause (s’il en existe une). En tant que Palestinien si on construisait un mur sur mon champ, ma seule possibilité de subsistance, j’aurais toutes les raisons d’aller me faire sauter dans un quartier juif de jérusalem.

Murs Etats-Uniens

Les Républicains ont réussi à faire construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique malgré les bonnes intentions de George Bush. Je dis les bonnes intentions de Monsieur Bush, parce que s’il y avait bien une seule chose sur laquelle je le rejoins c’est l’inutilité d’un tel mur. Au delà du racisme dans le sud des Etats-Unis et des préconçus sur les immigrants, je crois fondamental de remettre quelques préjugés sur la table.

Les immigrants volent-ils des emplois ? Au contraire, en fournissant une main d’œuvre bon marché, ils contribuent au bon fonctionnement de l’économie. Ils permettent avec leur argent de faire vivre des familles dans leurs pays ravagés par les industries et les politiques occidentales. La politique du mur et le resserrement des forces à la frontière ont déjà fait des ravages pour les agricultures du sud qui n’ont pas pu être récoltées faute de main d’œuvre.

Parallèlement, 2008 annonce l’obligation pour les voyageurs canadiens de présenter un passeport à la frontière avec les Etats-Unis. Alors que la libre circulation des marchandises est soutenue à plein régime par les Américains, la libre circulation des personnes, elle n’existerait pas ? Sous les faux prétextes terroristes et économiques, se cache comme d’habitude un protectionnisme qui nuit au bon déroulement de l’économie nord américaine.

Murs Irakiens

Dans la mesure où le gouvernement irakien subventionné par les Etats-Unis refuse la légitimité d’un tel mur, je vois mal de quel droit on pourrait l’accepter. Au delà de l’évidence que les murs ne règlent rien, il se pose là la question de la légitimité du gouvernement irakien face à l’occupation américaine de ses terres.

Protestons donc ensemble contre tous les murs de l’inhumanité, ces murs qui au lieu de régler, deviennent la cause de tous les maux.

Murs en palestine

...

Commentaires

Vous avez quelque chose a dire?